Comment changer de banque ?

   Astuces & conseils 138 Comments

Les prestations de votre banque actuellement ne sont plus satisfaisantes. Vous trouvez de meilleures prestations ailleurs. Sachez que cette situation arrive à de nombreux clients. Grâce à de nouvelles lois, il devient plus simple qu’auparavant de changer d’établissement. Retrouvez ci-après la démarche à suivre.

Anticiper le changement de banque

Changer de banque demande mure réflexion, surtout lorsque vous avez des prêts en cours de remboursement chez cet établissement. Dans un premier temps, il faudra faire le point de tous les produits auxquels vous avez souscrit. Outre l’emprunt, les livrets d’épargne et les placements sont soumis à des conditions. D’ailleurs, vous devriez relire le contrat qui vous lie à votre prestataire si vous avez un double. Autrement, vous pouvez juste demander à votre gestionnaire de compte la procédure à suivre. Il faudra notamment retourner le chéquier avec talon correctement rempli. Vous aurez aussi à rendre la carte bancaire pour pouvoir clore votre compte. Assurez-vous qu’aucune opération n’est en instance avant de le faire.

Ouvrir un compte bancaire au sein d’un nouvel établissement

Vous vous demandez comment changer de banque sans faire de bonnes recherches. Ce que vous avez raison. Il est important de bien vous informer sur les autres établissements avant de fermer votre ancien compte. Après avoir consulté un comparateur, vous pouvez décider en votre âme et conscience. L’inscription à une nouvelle institution financière devrait vous donner droit à quelques avantages. Pour les banques en ligne par exemple, la carte de crédit est gratuite. Dans tous les cas, il faudra présenter une pièce d’identité, un justificatif de domicile ainsi que des preuves de revenus. La plupart des établissements demandent un bulletin de salaire pour un compte courant. Pour une épargne, il faudra un premier versement.

Transférer progressivement les opérations

Prudence oblige, il vaut mieux ne pas clore l’ancien compte avant d’avoir ouvert un nouveau. Par ailleurs, il est recommandé de ne pas transférer l’intégralité de vos virements et autres prélèvements d’un seul coup. Prenez le temps de tester l’institution financière. Vérifiez qu’elle tient ses promesses en termes de délai d’exécution des transferts ou de réactivité du personnel par exemple. Si tout fonctionne exactement comme vous l’espérez, procédez aux formalités pour « déménager » tous les règlements périodiques. Cela peut être le loyer, les pensions alimentaires ou le leasing de la voiture. La loi Macron vous accorde la possibilité de confier les modalités du nouveau mode de paiement par votre second banquier. Il informera les concernés 10 jours avant l’échéance.

Quitter officiellement l’ancienne institution financière

Vous pouvez utiliser le mandat de mobilité pour clôturer votre ancien compte à la date qui vous convient. En d’autres termes, vous avez encore 30 jours après la signature de la fermeture. Cela permet d’attendre les paiements qui atterrissent sur votre solde avec du retard. Vous devriez même faire du recouvrement pendant cette période. Assurez-vous également que tous les chèques émis sont encaissés. En ce qui concerne la clôture proprement dite, officialisez votre volonté d’aller voir chez la concurrence par un courrier ou une lettre. Puis, il faudra aussi s’acquitter d’un frais qui change d’un établissement à l’autre.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *