Intervention d’un expert auto : est-ce vraiment indispensable ?

   Astuces & conseils 14 Comments

L’expertise automobile est recommandée même si elle n’est pas obligatoire. Il existe des cas de figure qui exigent l’intervention d’un spécialiste auto, notamment lors d’un accrochage ou d’un accident. La compagnie d’assurance aura besoin de cette démarche pour pouvoir évaluer la prise en charge des réparations. Autrement dit, l’indemnisation se calcule en fonction du résultat obtenu durant le rapport de cette intervention.

Les différentes situations pour faire appel à un expert automobile

Lorsqu’un assuré rencontre des dommages légers, l’assurance peut décider de ne pas avoir recours aux services d’un expert automobile. Néanmoins, l’expertise automobile peut être lancée suite à une décision judiciaire en cas de litige portant sur le véhicule. Des contestations sur le montant de l’indemnisation, ou la constatation de vices cachés suite à la vente d’une voiture peuvent notamment avoir lieu. Afin de trancher sur ces désaccords, le tribunal peut imposer une expertise judiciaire. D’une manière générale, le conducteur sera contraint de recourir à un Expert Auto dans les situations ci-après :

  • Après l’achat d’un véhicule d’occasion, une panne survient peu après la transaction. Dans ce cas, l’expertise automobile est vraiment indispensable afin de découvrir l’existence éventuelle d’un vice caché. L’expert auto peut également évaluer le bon fonctionnement de la voiture afin de prémunir le propriétaire contre les mauvaises surprises.
  • En cas de doute sur le montant de la facture ou le bon accomplissement des réparations auprès d’un garage, il est recommandé de s’offrir un regard d’expert.
  • Pour lancer une contestation concernant le rapport d’expertise effectué par le spécialiste engagé par l’assureur. L’automobiliste a le droit de demander une contre-expertise qui lui permettra de bénéficier d’une meilleure indemnisation.

Quelle que soit la situation, l’intervention d’un expert auto est utile. Cette initiative permet de garantir que tout risque important lié à la circulation d’une voiture en mauvais état soit évité.

Les cas où l’intervention d’un expert auto n’est pas favorable

Il est possible que dans certaines situations, solliciter les services d’un expert automobile ne puisse pas être toujours indispensable. Cela dépend en réalité du niveau de garantie et de la responsabilité souscrit par l’assuré en cas d’accident. Cela dit, il ne pourra bénéficier d’aucune indemnisation s’il est entièrement responsable du sinistre même en ayant souscrit un contrat d’assurance auto « tous risques ». Par conséquent, l’expertise auto ne sera pas nécessaire dans cette situation.

Même si les compagnies d’assurance se sont engagées à dédommager les réparations sur présentation de factures, il sera prudent pour l’assuré de demander l’accord du sien avant d’engager tous travaux de remise en état du véhicule. En ce qui concerne les modalités de l’expertise, celles-ci ne doivent pas être prises à la légère. Par exemple, l’expertise automobile après l’accident doit être réalisée avant le démontage du véhicule. Il n’est plus nécessaire de faire l’expertise si la voiture a déjà été démantelée.

Il est à rappeler qu’une expertise auto est nécessaire en cas d’accident, de vol ou d’intempéries. Cette démarche contribue à profiter d’une meilleure indemnisation.

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *