Remplacer un climatiseur auto : les astuces pour économiser

   Astuces & conseils

Avec l’arrivée de l’été, le climatiseur est de nouveau d’actualité. Cet équipement est conçu pour durer en plus d’être réparable. Toutefois, le remplacement devient parfois indispensable. Découvrez-en davantage sur ce système qui maintient l’habitacle de votre voiture à bonne température.

Changer uniquement la pièce défaillante du climatiseur

Avant de songer à un remplacement, vous devriez penser à faire vérifier votre climatiseur par un professionnel. Un expert pourra vous indiquer si l’équipement est réellement hors service où il existe encore d’autres issues. Dans certains cas, il suffit de décrasser le système. La plupart du temps, le souci vient du compresseur. Cette pièce est la plus sollicitée de la « clim ». Elle a tendance à se fatiguer plus tôt que le reste. Son prix varie d’une marque de voiture à l’autre. La main-d’œuvre pour la pose oscille entre 60 et 180 euros. Quoi qu’il en soit, le technicien doit d’abord vérifier si les différents éléments sont encore en bon état. Le condensateur, le récepteur déshydrateur ainsi que les durites sont à contrôler. Si de nombreuses pièces sont abîmées, le changement de l’ensemble devient alors indispensable. Dans ce cas, il faudra envisager le marché de l’occasion ou bien voir du côté des sites spécialisés tels que https://www.yatoocar.com/. C’est une véritable caverne d’Ali-Baba.

Réparer le système auprès d’un spécialiste

La réparation d’un climatiseur coûte 50 % moins cher qu’un remplacement. De plus, cette astuce évite de s’exposer à des problèmes d’incompatibilité. Dans certains cas, le technicien doit juste recharger le liquide réfrigérant. Depuis, 1995, la norme R-134A est de rigueur. Il faut un autre produit pour les véhicules anciens. Pour ceux qui rencontrent un manque de pression, il faut revoir l’évaporateur ainsi que l’ensemble du circuit. La dislocation ou un mauvais raccordement peut être problématique. En effet, des fragments métalliques pourront endommager le système. Si le réparateur constate des débris, il faut remplacer l’étrangleur. D’ailleurs, le souci peut atteindre le récepteur déshydrateur qu’il faudra aussi vérifier. Les garages ne savent pas tous remettre en état un climatiseur. Cet équipement relève davantage des compétences en froid industriel.

Acheter un équipement d’occasion reconditionné

L’achat d’un climatiseur d’occasion peut être une belle affaire si les conditions sont remplies. Il faut notamment se fournir auprès d’un magasin spécialisé. Le produit de seconde main devrait être révisé avant la revente. Par ailleurs, la pose devrait être confiée à un technicien pour constater si le système fonctionne. Une autre astuce revient à remettre les clés à votre garagiste. Il se chargera de faire le remplacement. Un bon mécanicien, il sait choisir les meilleures pièces. De nombreux cas montrent que les équipements d’occasion sont de meilleure qualité que les articles neufs. Les matériaux sont plus solides et il n’y a pas de problème d’incompatibilité. Dans certaines situations, il faut acheter un climatiseur chez le concessionnaire. C’est la disposition optimale à prendre si le véhicule est encore sous garantie. Cette méthode donne aussi une traçabilité aux entretiens. Ce qui rend plus facile la revente de la voiture le moment venu.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *